Le guide de votre bien-être à domicile

Electrostimulation

Electrostimulation musculaire, est ce que ça marche ?

électrostimulation

© IggyPhotography - iStockphoto

Pour bénéficier des bienfaits de l’électrostimulation, il est nécessaire d’en accepter les spécificités. L’élaboration d’un programme d’utilisation régulière n’est pas superflue, tout comme pour une activité sportive !
  1. Les avantages de l’électrostimulation
  2. Les inconvénients de l’électrostimulation

Les avantages de l’électrostimulation

La liste est longue Les électrostimulateurs complètent une activité physique régulière. Très légers, compacts, facilement transportables, ils offrent toutes les formes de musculation d’une salle de gymnastique. Ils peuvent aussi réaliser un échauffement musculaire avant un travail approfondi en salle. Utilisés après l’effort, ils aident à récupérer. Ils se révèlent indispensables en voyage, pour rester en forme, si aucune activité physique n’est praticable. Les muscles peuvent être travaillés grâce à des programmes adaptés. L’électrostimulation ne génère aucune fatigue nerveuse. Elle ne sollicite pas les articulations, parfois douloureuses dans l’exécution de certains mouvements de gymnastique. Il est possible d’améliorer ses performances musculaires grâce au travail réalisé sous les impulsions électriques. Ceux qui sont soucieux de leur silhouette la contrôleront plus aisément. Les stimulations sont modulables. Après un accouchement, la sangle abdominale pourra retrouver sa tonicité. Ils soulagent les douleurs et les contractures, évitant la prise d’antalgiques. Tous les utilisateurs ressentent un grand bien-être physique après une séance. Enfin, cette technique constitue un véritable entraînement, semblable à celui suivi par les idoles des stades et des courts de tennis, mais dégagé de tout esprit de compétition.

Les inconvénients de l’électrostimulation

Développer ses muscles sans efforts, quelle aubaine penseront les paresseux. Cependant, l’électrostimulation ne remplace pas la coordination physique réalisée lors d’une activité sportive. L’électrostimulation ne s’applique en effet qu’à un seul groupe musculaire. L’électrostimulation ne génère ni travail cardiovasculaire ni sollicitation pulmonaire. Il est plus juste de considérer que cette technique constitue un complément à une hygiène de vie comportant au moins chaque jour une demi-heure de marche à pied ! Après la nécessaire période d’adaptation à l’électrostimulateur, les contractions doivent devenir intenses pour être efficaces. C’est plus nécessaire encore en cas de surcharge pondérale, les contractions devant atteindre les muscles sous des tissus adipeux importants. Certains pourront ne pas supporter la puissance des stimulations. La douleur ressentie limite donc l’exercice d’électrostimulation. L’électrostimulation n’apporte pas d’apprentissage de la coordination. Elle n’étire pas les muscles et n’apporte pas de prise de conscience de l’activation de ses muscles. Il a été aussi observé que les muscles travaillés par électrostimulation ont tendance à se raccourcir.