Le guide de votre bien-être à domicile

Electrostimulation

Découvrir l’électrothérapie et ses vertus tonifiantes

électrostimulation

© IggyPhotography - iStockphoto

L’électrothérapie se définit comme l’usage d’impulsions électriques pour redonner du volume au muscle. Cette pratique s’utilise dans un cadre médical ou bien à domicile, dans le but de tonifier sa silhouette.
  1. L’électrothérapie, le soin du muscle par impulsions électriques
  2. L’électrothérapie : le muscle sans la sueur

L’électrothérapie, le soin du muscle par impulsions électriques

L’association de ces deux mots électro et thérapie, conduit à en apprécier toute l’étendue médicale. L’électrothérapie (ou électrostimulation) est, en effet, l’utilisation de l’électricité comme thérapie. La technique de l’électrothérapie est utilisée depuis trente ans par les professions paramédicales : masseurs-kinésithérapeutes et physiologistes. Leur formation inclut obligatoirement l’apprentissage de l’électrostimulation (courants d’électrostimulation antalgique excito-moteur). . Elle répond à différents traitements. Grâce à l’électrothérapie, le praticien peut personnaliser la thérapie à appliquer à chacun de ses patients. Il peut en doser l’intensité et la durée. L’électrothérapie permet, en effet, de soulager différents types de douleur (migraine, entorse, sciatique, dorsalgie, arthrite, arthrose). Elle est aussi utilisée avec succès pour rééduquer des muscles atrophiés.

Des stimulateurs médicaux portables facilitent l’accès à cette thérapie par l’électricité. Ceux-ci sont utilisés dans la médecine sportive, la rééducation la rhumatologie, la gérontologie, la traumatologie. Les particuliers peuvent ainsi bénéficier d’une thérapie électrique à domicile. Le kinésithérapeute programmera les exercices prédéfinis d’électrostimulation directement sur l’appareil. Ce programme évoluera, en fonction des progrès constatés de la rééducation.

La tentation pourrait être de traiter soi-même, de façon empirique, l’ensemble des douleurs dorsales et articulaires ressenties au quotidien. Elles peuvent être dues à de mauvaises postures ou bien à l’âge. Il faut, bien entendu, consulter un médecin et prendre conseil d’un kinésithérapeute ou d’un physiologiste avant de céder à la tentation d’acquérir l’une de ces petites merveilles de technologie : un électrostimulateur.

L’électrothérapie : le muscle sans la sueur

Indépendamment de son aspect curatif, l’électrothérapie peut donc renforcer un muscle sain afin d’en améliorer les performances. (Bodybuilding). Le sportif pourra poursuivre le volume musculaire de ses pectoraux grâce à l’électrostimulation. Enfin, la simple recherche du bien-être ou le souci d’une silhouette irréprochable peuvent justifier d’avoir recours à l’électrostimulation. L’électricité est, en quelque sorte, vitale pour recouvrer la santé ou pour conserver la beauté plastique.

L’électrothérapie ou électrostimulation utilise un courant de faible puissance sans aucun danger pour celui qui y a recours. Le courant électrique prend en quelque sorte le relais de la volonté pour contracter un muscle sélectionné sans effort physique. Dans de nombreuses disciplines, (volley-ball, football, judo, boxe), les sportifs utilisent l’électrothérapie en complément de leur entraînement. Tout comme un échauffement est indispensable avant une séance, il convient d’effectuer des étirements à l’issue du travail effectué. L’électrostimulation du sportif si elle ne réclame pas un effort physique peut toutefois mériter une prise de conscience des contractions pour en retirer tout la satisfaction et le bénéfice voulus. L’électrostimulation pour presque tout muscler

Mais quelles sont les parties du corps pouvant être stimulées ? A part la tête, le cou et le c½ur, l’électrostimulation peut être appliquée sur l’ensemble du corps. Le courant va stimuler les fibres nerveuses des muscles par une série d’impulsions. Les électrodes agissent directement sur le nerf moteur qui est sollicité « électriquement », par l’intermédiaire de l’appareil. Les muscles gagnent en volume, le corps se muscle ainsi sans sueur ni effort. L’électricité, utilisée dans le cas de jambes lourdes, inhérentes à certains métiers (coiffeurs, hôtesses), va dilater les vaisseaux et donc améliorer la circulation sanguine.